Atmosphère modifiée MAP Air Liquide

Quelles sont les différentes machines de conditionnement pour le M.A.P ?

Découvrez les différents types de machines d'emballage sous atmosphère modifiée adéquats aux différents types de MAP.

Selon les caractéristiques de vos produits alimentaires et des exigences de votre marché (circuit de distribution, exigences marketing) différents types de conditionnements sont possibles : sachets préfabriqués, sachets thermoformés, barquettes ou plateaux rigides préfabriqués, barquettes ou plateaux rigides thermoformés.

Comment choisir entre une machine à balayage gazeux et une machine à vide-compensé ?

Machine à cloche MAP

Vous démarrez dans le MAP ? Les machines à cloche répondent à votre besoin.

  • avec un fonctionnement manuel,
  • une capacité de production de 2 à 3 cycles/min,
  • taux d’oxygène résiduel < 1 % (selon puissance de la pompe à vide et temps de vide).

C’est la solution de démarrage en vide-réinjection (consommations mensuelles : environ 50 m/ mois).

Pour déterminer votre besoin gaz c’est simple : 1 volume de gaz pour 1 volume de cloche.  Le nombre de sachets ou barquettes par cycle de conditionnement dépend de la taille du sachet et de la cloche.

Operculeuse MAP Air Liquide

Les operculeuses

Pour des cadences de production plus importantes : optez pour des operculeuses ou thermoformeuses

  • semi automatiques, elles sont intégrées au process en ligne,
  • cadence supérieure à celle des machines à cloche,
  • recommandée pour les cadences inférieures à 2000 barquettes / jour,
  • taux d’oxygène résiduel < 1 % d’oxygène
  • consommations de gaz : entre 100 à 500 m3 / mois.
  • votre besoin gaz = volume de l’emballage x3.
Thermoformeuse MAP Air Liquide

Les Thermoformeuses

  • fonctionnement automatique en continu,
  • s’intègrent dans la chaîne de process,
  • cadences très élevées, jusqu’à 15 à 20 cycles par minute,
  • taux d’oxygène résiduel < 1 % d’oxygène.
  • consommations de gaz : entre 100 à 2000 m3 / mois.
  • votre besoin gaz = volume de l’emballage x3

Vous souhaitez conditionner vos produits en sachet ?

Les machines à balayage, ensacheuses verticales (VFFS pour Form Fill Seal verticales) ou horizontales (HFFS) répondent à votre besoin ! Dédiées aux produits qui ne supportent pas le vide, ces machines sont capables de créer des sachets à partir d’une bobine de film unique. L’atmosphère étant apportée par balayage gazeux, le besoin gaz sera supérieur que sur une machine à vide réinjection.

  • fonctionnement automatique,
  • machines intégrées au process,
  • les cadences sont très élevées : de 60 à 120 coups par minute.

Cette technique ne permet pas d’atteindre les teneurs de 1 % d’oxygène mais plutôt 3 %.

Ce type de machine est réservé aux produits supportant ces teneurs en O2. Pour obtenir ces teneurs, il faut en moyenne injecter 3 à 8 volumes de gaz / volume total de sachet.

Embolsadora horizontal MAP Air Liquide
Ensacheuse horizontale
Embolsadora vertical MAP
Ensacheuse verticale

Pour les produits sensibles à l’oxydation, privilégiez le vide compensé

Selon la technologie de machine d’emballage utilisée pour réaliser le conditionnement sous atmosphère protectrice, le taux d’oxygène résiduel et les besoins gaz seront différents :

  • vide compensé ou vide ré-injection (operculeuse, machine à cloche, thermoformeuse), le taux d’Orésiduel sera < 1 % et le besoin gaz : 1 vol gaz / volume de cloche,
  • balayage gazeux (ensacheuse horizontale ou verticale) , le taux d’O2 résiduel sera < 3 % et le besoin gaz : 5 vol gaz / volume du sachet.

Pour les produits particulièrement sensibles à l’oxygène, il sera donc préférable de privilégier les machines à vide compensé ou vide réinjection afin d’assurer une teneur en oxygène minimale dans les emballages au moment du conditionnement.

Dans le cas particulier des produits “respirants” tels que les fruits, légumes, produits de 4eme gamme, le conditionnement sous atmosphère protectrice est réalisé avec un film supérieur perforé ou micro-perforé. Cela permet d’assurer une atmosphère équilibrée (EMAP) grâce aux échanges gazeux entre l’atmosphère de l'emballage et l'environnement.

Le + des experts Air Liquide

Ainsi pour bien choisir sa machine de conditionnement, il convient de prendre en compte :

  • la nature du produit et l’aspect souhaité du produit fini,
  • la cadence attendue,
  • le niveau d’automatisation souhaité,
  • la nature de l’emballage et/ou du film : propriétés barrières des emballages,
  • le taux d‘oxygène résiduel visé et le taux de vide recherché,
  • la consommation en gaz (en réinjection ou balayage gazeux).

Avez-vous des questions sur les différentes machines de conditionnement pour le M.A.P ? Veuillez remplir notre formulaire de contact.

Nos experts vous répondront dans les 24 heures
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy