Récupération de COV

Comment les solutions de récupérations  de COV s’adaptent à vos besoins

 

Efficacité garantie

Les techniques de réduction des COV soutenues par Air Liquide ont une efficacité supérieure à 99% et n'émettent pas d'émissions supplémentaires telles que les dioxines.

 

Flexibilité

La condensation cryogénique et l’adsorption sur charbons actifs permettent de gérer des évolutions de débits et de concentrations d’effluents ainsi que des molécules (COV) variables.

 

Coûts opérationnels réduits

Réduisez vos coûts de production en récupérant vos solvants à des taux de pureté élevés et réutilisez les directement dans votre process. Selon la technologie de récupération choisie, l'azote gazeux peut être valorisé, pour des besoins d’inertage par exemple.

 

Sécurité

Les techniques séparatives piègent les solvants dans leur état chimique initial sans générer de sous-produit potentiellement toxique. L’utilisation de l’azote comme gaz inerte permet l’usage des solutions dans des environnements exigeants.

 

Les solutions de récupération de COV d’AIR LIQUIDE

Air Liquide et ses partenaires Polaris et Donau Carbon Technologies vous accompagnent à chaque étape de votre besoin: étude de faisabilité, design de la solution, installation, exploitation et maintenance.

Une fourniture de gaz adaptée

Approvisionnements temporaires

Selon la technologie choisie, l’azote est fourni sous forme liquide ou gazeuse. Délivré aux pressions et débits requis, il bénéficie d’un réapprovisionnement en automatique associé à un contrôle à distance du niveau de stockage.
Pour valoriser l’azote issu du procédé de récupération dans un procédé pharmaceutique, choisissez l’Azote pharmaceutique Phargalis™. 
Phargalis™ 1, répond aux exigences des Pharmacopées et Bonnes pratiques de fabrication. Phargalis™ est certifié EXCiPACT.
 
Réduisez encore plus l’empreinte carbone de vos produits avec l’azote bas-carbone ECO ORIGIN, produit à partir d’énergie renouvelable.

Air Liquide recommande deux technologies de récupération de COV

cryocondensation
  • La condensation cryogénique

Principe: l'azote à -196°C refroidit les vapeurs de COV qui se condensent instantanément et peuvent être récupérés. La technique s’adresse aux solvants à basse température (solvants halogénés ou à haute valeur ajoutée). Elle permet de traiter des débits plutôt faibles (jusqu'à 5000 m3/h) fortement concentrés. La technique offre un rendement supérieur à 99%.

  • L’adsorption sur charbons actifs 

Principe: l’adsorption sur charbons actifs consiste à laisser passer l’effluent gazeux chargé sur un lit de charbon actif qui retient les COV. Les COV piégés sont ensuite désorbés par de l’azote gazeux chaud, inerte. La technique offre un rendement supérieur à 99%. Elle est recommandée pour les solvants à haute valeur ajoutée, en particulier ceux solubles dans l'eau (les cétones, les esters, les alcools, les composés halogénés). Elle convient pour les débits élevés et instables.

Des experts à votre écoute

experts Air Liquide

Nos experts en cryogénie sont à votre service à toutes les étapes de votre projet. Notre expertise comprend les études de pré-faisabilité et de faisabilité, la recommandation de la meilleure technologie (comparaisons technique et économique), la conception de l’installation de l’équipement en collaboration avec des sociétés d'ingénierie, et l’installation d’azote liquide.
Air Liquide fournit des solutions de récupération de COV depuis plus de trois décennies.

Une question sur la récupération de COV ? Remplissez notre formulaire de contact

Nos experts vous répondent en moins de 24h
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy