oxy-combustion - verre - Air Liquide

Solutions d'oxy-combustion pour la métallurgie et le verre

Les industriels des secteurs du verre et de la métallurgie sont confrontés à un double défi : améliorer leur efficacité énergétique et la rentabilité de leurs fours, tout en réduisant leurs émissions de gaz à effet de serre.
Pour répondre aux besoins de ces secteurs, Air Liquide propose des offres compétitives d'oxycombustion, un procédé d’enrichissement de l'air à l'oxygène pur. Nos offres vont du simple approvisionnement en gaz à des solutions plus complètes avec des technologies brevetées d’oxycombustion.
Il existe trois grandes technologies visant à enrichir le comburant en oxygène :

  • L'enrichissement global de l'air de combustion :
    On ajoute de l'oxygène dans l'air de combustion avant que le mélange atteigne la zone de combustion.
  • L'enrichissement local au moyen d'une lance :
    L'oxygène est injecté au moyen de lances, ce qui engendre un transfert thermique optimal vers le produit en fusion.
  • Les brûleurs d'oxy-combustion :
    Le comburant est constitué exclusivement d'oxygène. Cette solution peut être adoptée lorsque le produit possède une puissance massique élevée. Nous avons mis au point des brûleurs brevetés tout spécialement pour une telle application.

Voir les solutions d'oxy-combustion pour l'industrie du verre →

Voir les solutions d'oxy-combustion pour la métallurgie →

Nos offres pour l'industrie du verre

Industrie du verre

Vous cherchez à améliorer la qualité de votre verre ? Vous cherchez à améliorer votre productivité avec un procédé plus respectueux de l'environnement ? Vous recherchez à sécuriser le transfert des articles en verre vers l’étape de polissage ? 

Qu'il s'agisse de verre plat, de verre d'emballage ou de verre technique, nous mettons en œuvre des solutions techniques permettant d’obtenir des résultats concrets et quantifiables. Notre offre complète d'oxycombustion inclut la fourniture d'oxygène, des brûleurs brevetés et d'autres services à forte valeur ajoutée pour l'oxycombustion, l'oxyboosting, l'oxyformage et l'oxy-finition.

Voir les solutions d'oxycombustion pour l'industrie du verre →

Oxycombustion

Oxycombustion ou fusion tout oxygène

La fusion tout oxygène est mise en œuvre soit lors de la reconstruction d’un four ou lors de la création d’une nouvelle unité de production. La technologie ALGLASS™ peut être intégrée à tous les types de four, de toutes tailles et pour tous les types de verre.

De très nombreuses configurations ont en effet été développées et mises en service sur tous les continents avec de très nombreux retours d’expérience sur des campagnes complètes d’exploitation de four.

Dès la phase de conception, avec ces retours d’expérience et des outils de simulation dédiés, les experts d’Air Liquide travaillent avec les équipes de conception et d’ingéniérie du client. Ils sont en capacité d’optimiser et de définir les performances industrielles futures en terme de capacité de production, d’efficacité énergétique et d’émissions (fumées, oxydes d’azote.

La mise en œuvre de la technologie ALGLASS™ intègre alors une fourniture d’oxygène sécurisée, sous forme liquide, produite par une unité dédiée au client sur son site ou par canalisation et des brûleurs et leur système de contrôle commande.
Plus récemment, Air Liquide a introduit sur le marché la technologie HEATOX™ pour le préchauffage de l’oxygène et du gaz combustible. Cette technologie génère une efficacité énergétique accrue contribue à positionner l’oxycombustion comme la technologie de référence pour la fusion du verre.

oxyboosting

Oxy-boosting

Il est possible de mettre en œuvre une oxycombustion partielle sur un four de fusion de verre. Dans ces cas-là, le four est converti vers une configuration mixte ou une partie du comburant reste de l’air préchauffé, l’autre partie étant de l’oxygène.
Il existe de multiples voies pour atteindre une telle configuration : brûleurs oxy-combustible positionnés en complément ou en remplacement d’une partie du système aéro-combustible, enrichissement de l’air préchauffé en oxygène.

Une mise en œuvre partielle de l’oxycombustion, souvent appelé “dopage à l’oxygène” permet généralement d’augmenter la capacité de production d’un four existant.
Le dopage à l'oxygène permet aussi de restaurer ses caractéristiques initiales lors des dernières mois ou années d’exploitation, lorsque les systèmes de préchauffage ont perdu de leur efficacité.

Nos offres d'oxycombustion pour la métallurgie

Solutions pour la métallurgie

Vous cherchez à réduire les émissions polluantes dans l'atmosphère, réduire votre empreinte carbone et/ou augmenter votre productivité?

Air Liquide est le partenaire stratégique de nombreuses grandes sociétés métallurgiques dans le monde. L'oxygène est utilisé pour de nombreuses applications de ce secteur, comme la production d'acier, de cuivre, d'aluminium, de nickel et de zinc.
Pour les grands sites industriels consommant d'importants volumes de gaz, le transport par canalisations est le système de distribution le plus fiable et le plus efficace. En outre, son impact sur l’environnement est inférieur à celui du transport routier. Grâce à ces réseaux, nous distribuons, chaque jour, des dizaines de milliers de tonnes de gaz à nos clients à travers le monde.

Voir les solutions d'oxycombustion pour la métallurgie →

L'offre BOOSTAL™ pour l'oxycombustion du métal

Metal

Pour de plus petits volumes de gaz, notre offre complète BOOSTAL™ répond parfaitement aux besoins de l'industrie métallurgique. Cette offre inclut à la fois la fourniture d’oxygène, une gamme complète de technologies d’oxycombustion, ainsi que des brûleurs conçus pour l'acier, les métaux non ferreux et les fonderies. Présents sur site, nos experts analysent les besoins de nos clients et étudient comment améliorer leurs performances tout en respectant l'environnement grâce à nos solutions BOOSTAL™.

D'autre part, l’oxycombustion est de plus en plus employée dans les secteurs industriels soumis à d’importantes contraintes de réduction d'émissions carbone, comme celui du ciment.

Témoignage de notre expert en combustion

Expert

Nous sommes en mesure de concevoir des brûleurs spécifiques pour un procédé donné, ou d’adapter notre technologie à la configuration du four de nos clients.

Remi Tsiava, Directeur du Global Lab, Combustion
 

Comment se positionne Air Liquide sur la technologie d’oxycombustion ?

Contrairement à la combustion à l’air qui est un procédé très ancien, l’oxy-combustion est récente. Air Liquide développe des technologies spécifiques qui aident ses clients à contrôler la combustion de leur combustible avec de l’oxygène. Ces technologies s’appuient sur nos connaissances fondamentales en combustion et en procédés industriels, comme la fusion du verre ou des métaux, et sur notre expertise en oxy-combustion. Par ailleurs, nos équipes de R&D travaillent sur des fours pilotes et collaborent avec notre réseau d’experts terrain.
Nous sommes en mesure de concevoir des brûleurs spécifiques pour un procédé donné, ou d’adapter notre technologie à la configuration du four de nos clients. Nous réalisons au préalable une étude préliminaire pour comprendre et définir le type de flamme nécessaire. Nous proposons également une assistance pour le démarrage de nos technologies dans les fours industriels et le suivi de leur performance, toujours en étroite collaboration avec nos clients pour un accompagnement complet.

Quels sont les avantages de l’oxycombustion pour les industriels ?

Ils sont multiples. En termes d’efficacité énergétique par exemple, puisque vous pouvez dans certains cas réduire de moitié la consommation de combustible. L’obtention d’une température plus élevée est également synonyme de meilleure qualité du produit final. Et sans azote dans le comburant, vous diminuez vos émissions de NOx en même temps que votre empreinte carbone, ce qui est très positif sur le plan environnemental.
Par ailleurs, la taille des installations de traitement des fumées pour les particules et autres espèces polluantes est réduite car le débit des fumées à traiter est largement inférieur à celui de la combustion à l’air. Les investissements supplémentaires nécessaires en régénérateurs ou autres systèmes de préchauffage, indispensables pour l’air, sont évités ce qui permet de libérer de l’espace autour du four.

En quoi l’offre d’oxy-combustion d’Air Liquide est-elle compétitive ?

Nous proposons des technologies innovantes, comme Nexelia™ pour la fusion en oxycombustion qui rend le procédé d’oxycombustion encore plus performant. Cette technologie consiste à récupérer la chaleur dégagée par les fumées issues de la combustion pour chauffer l’oxygène et le combustible, augmentant ainsi de 10 % les economies d’énergie de l’industrie du verre tout en limitant les rejets de NOx.

D'autre part, l’offre BOOSTAL™ dédiée au recyclage des métaux non ferreux, propose trois types de flammes avec un seul brûleur. Ceci permet de modifier l’orientation de la flamme et de minimiser les risques d’oxydation de la charge.
Nous développons également des brûleurs pour la combustion du charbon pulvérisé (combustible solide), de la biomasse et des combustibles alternatifs. Nous opérons sur tous les grands marchés existants et ouvrons ceux du futur !

Nous développons également des brûleurs pour la combustion du charbon pulvérisé (combustible solide), de la biomasse et des combustibles alternatifs. Nous opérons sur tous les grands marchés existants et ouvrons ceux du futur !

Vous avez une question sur l'oxycombustion ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais.
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy