Enjeux de la réduction des émissions atmosphériques issues de la combustion industrielle

La transition énergétique et la décarbonation des métaux et des matériaux non-métalliques comme le verre, les céramiques ou le ciment, constituent un grand défi. La fabrication de ces matériaux consomme beaucoup d'énergie. Elle rejette beaucoup d’émissions de gaz à effet de serre, tels que des oxydes d’azote (NOx) et le dioxyde de carbone (CO₂) qui sont issus de la combustion de combustibles fossiles dans les fours de fusion des matières premières.

Lecture : 3 min

SWE_Oxycombustion_Glass_Emissions_Getty

L' industrie améliore continuellement ses processus de production pour réduire l’impact environnemental et augmenter l'efficacité énergétique. Au cours de ces dernières années, les secteurs consommateurs de combustibles fossiles se sont de plus en plus tournés vers l’utilisation d’oxygène en combustion pour réduire leur besoin énergétique et leurs émissions atmosphériques.

Respect de la réglementation environnementale

L'utilisation d’oxygène permet aux secteurs fortement émetteurs de gaz à effet de serre de respecter les limites d'émissions atmosphériques fixées par les différentes réglementations de plus en plus restrictives à mesure que le temps passe.

L’oxygène utilisé pur dans les fours de combustion industriels permet de réduire les émissions atmosphériques d'oxyde d’azote (NOx) et de dioxyde de carbone (CO₂). De plus, en concentrant le CO₂ dans des volumes de fumées plus faibles, la combustion à l’oxygène en facilite le captage.

Besoin de conseils sur la mise en oeuvre de l'oxycombustion ?

Avantages de l’oxycombustion

L’air apporte de l’oxygène pour la combustion mais aussi de l’azote qui s’oxyde avec l’oxygène à haute température. Remplacer l’air de combustion par de l’oxygène apporte une réduction importante de la quantité d’azote, un gaz ni comburant, ni combustible. Les émissions d’oxydes d’azote peuvent ainsi être réduites jusqu’à 90% et celles de CO₂ jusqu’à 45%. La réduction des émissions en CO₂ est la conséquence directe du moindre besoin en combustible grâce à l'absence du volume d’azote à chauffer inutilement. 
L’impact sur l’environnement est significatif car les oxydes d’azote polluent l’air et favorisent la formation d'ozone dans l’atmosphère. Le dioxyde de carbone est aussi un des principaux gaz à effet de serre impliqué dans le  changement climatique.

Besoin de conseils sur la mise en oeuvre de l'oxycombustion ?

Vous avez une question sur l'oxycombustion ?

Nos experts vous répondent dans les plus brefs délais.
Vous êtes un...
privacy