Soudage

Comment régler le débit de gaz en soudage ?

Air Liquide vous aide à comprendre les paramètres utilisés pour effectuer les réglages sur votre poste de soudage.

Certains procédés nécessitent l’apport de gaz de protection, afin de protéger le bain de fusion. Ceci est à prendre en compte lors du réglage du poste TIG ou du poste MIG MAG.

Les principaux défauts de soudure

Les principaux défauts de soudures sont divisibles en deux types de défauts : les défauts géométriques et les défauts métallurgiques.

Les défauts de soudures géométriques sont liés à une mauvaise maîtrise opératoire du procédé de soudage (angle de torche, vitesse d’avance, courant tension, etc.), tandis que les défauts de soudures métallurgiques peuvent être liés à de nombreux autres paramètres comme la présence d’impuretés, des cycles de température mal adaptés engendrant des phases non souhaitées (métal d’apport mal adapté au métal de base, présence de carbure, mauvais équilibre ferrite / austénite etc.).

Éviter les défauts de soudure

Air Liquide vous livre quelques conseils et recommandations pour éviter les défauts et améliorer la qualité de soudage pour tout type de soudure et de procédé.

  • Avant de souder, il est important de s’assurer du bon état des postes de soudage (torche, faisceau, tubes contact, buse gaz etc.).
  • Effectuer un nettoyage des pièces métalliques à souder (en surface).
  • S’assurer de la bonne protection gazeuse, en particulier en extérieur pour éviter les courants d’air.
  • Adapter le courant (courant continu / alternatif, ou polarité) au procédé (métal, MIG/MAG/TIG), et respecter les préconisations du métal d’apport, en particulier pour les fils fourrés.
  • Ajuster les paramètres électriques du poste à souder: intensité et tension.
  • La tension par exemple joue un rôle important sur le mouillage.
  • Ajuster la vitesse de soudage à l’épaisseur du matériau pour respecter l’apport de chaleur et donc l’énergie linéaire requise, et éviter les défauts géométriques comme les caniveaux résultant d’une mauvaise fusion des bords du cordon de soudure.
  • Respecter les temps de refroidissement pour obtenir les bonnes températures interpasses.
  • Utiliser un gaz de protection adapté à la technique de soudage (soudage à arc : soudage TIG, MIG/MAG, et plasma).
  • Effectuer des contrôles qualité à différentes étapes.

Air Liquide, un leader mondial des gaz industriels et spécialiste dans le domaine du soudage et coupage, peut vous aider à chaque point clef de votre procédé de soudure. N’hésitez pas à contacter nos experts.

Avez-vous des questions sur le réglage du débit de votre gaz ? Veuillez remplir notre formulaire de contact.

Nos experts vous répondront dans les 24 heures.
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy