Bodycot - Fabrication additive - Post traitement

Les rôles des atmosphères pour les traitements de post fabrication additive

                       

 

                       
                       

Optimisation de la qualité des pièces finales

                       

Par essence, la fabrication additive entraîne des contraintes importantes dans la pièce finale. Une atmosphère inerte Azote ou Argon est souvent indispensable pendant le traitement de détensionnement pour sécuriser les propriétés mécaniques en évitant l’oxydation en surface.

                       

                                                                                               

                       

 

                       
                       

Garantie de reproductibilité des traitements

                       

L’homogénéité des traitements thermiques est clé pour assurer la meilleure reproductibilité de la production série. L’homogénéité de l’atmosphère est donc indispensable.

                       

                                                                                               

                       

 

                       
                       

Sécurité

                       

En fonction des traitements thermiques, les atmosphères considérées peuvent contenir par exemple de l’hydrogène, des hydrocarbures ou mettre en œuvre du méthanol pour la cémentation. Un strict respect des règles de sécurité en vigueur est indispensable.

                       

Offre Air Liquide

Le rôle des gaz est prépondérant dans les différents procédés de traitement thermique. Par son expertise, Air Liquide vous accompagne dans leur mise en œuvre.

Poudre métallique en fabrication additive

Le dépoussiérage de la poudre ainsi que la suppression des supports

Dans le cas de la fusion sur lit de poudre, l’opération de dépoussiérage est indispensable: mécanique, pneumatique, ou par voie liquide / chimique. Ce travail peut être manuel ou automatique pour limiter les coûts de main d'œuvre. La suppression des supports de fabrication vient ensuite dans le processus de production.

Expert in charge of teaching

 

 

 

Expertise Air Liquide pour les traitements thermiques

Enfin le traitement thermique des pièces métalliques permet d’éliminer les contraintes résiduelles, créées au sein de la matière pendant le processus de fabrication, et d’assurer la qualité requise en termes de propriété mécanique.
La solution généralement retenue consiste à installer des équipements de traitement thermique comme des fours de détensionnement dans les ateliers de fabrication additive. L’organisation et la gestion des flux sont ainsi améliorées, optimisant la productivité, les coûts et les délais.

Pour les alliages sensibles, cette étape de traitement thermique est souvent réalisée sous atmosphère inerte à l’aide d’un gaz neutre comme l’azote ou l’argon. Les experts en traitement thermique d’Air Liquide sont également là pour vous accompagner dans la définition des temps de cycle et température à appliquer à la charge.

Bodycot - Fabrication additive - Post traitement

Les traitements thermiques de vos pièces

Afin d’obtenir les propriétés mécaniques finales, des traitements thermochimiques supplémentaires sont parfois nécessaires: la cémentation ou la nitruration peuvent par exemple augmenter la dureté. Ces différentes opérations peuvent être réalisées par des fournisseurs de services spécialisés en traitement thermique.
Là encore le rôle principal de l’atmosphère gazeuse est prépondérant: l’offre Air Liquide Nexelia pour le traitement thermique adresse l’ensemble de vos besoins.

rond

La compression isostatique à chaud de vos pièces

Enfin, pour les pièces métalliques les plus exigeantes, il peut être important de maximiser la compacité. C’est l’objectif de la compression isostatique à chaud (Hot Isostatic Pressing / HIP). Les pièces - certaines mêmes de grandes dimensions - sont accueillies dans une enceinte et soumises à une très forte pression (jusqu’à plusieurs milliers de bar), à haute température (plusieurs centaines de degrés).
L’Argon est principalement utilisé et il a encore ici un rôle crucial. Si la pureté est importante pour éviter l’oxydation, la mise en œuvre dans des conditions données de température et de pression nécessite une attention particulière.

Retrouvez plus d'informations concernant nos activités sur notre site web. Nous proposons aussi des formations sur la sécurité et la manipulation des gaz.

eBook open

eBook

Fabrication additive métallique
Conseils et bonnes pratiques pour la fusion laser

La fabrication additive (AM), aussi appelée impression 3 D industrielle, prend de l'ampleur à mesure qu'elle évolue vers de la production en série. Dans cet e-book Air Liquide et l'Institut Fraunhofer vous partagent les nouvelles idées et technologies pour la fusion sélective par laser ainsi que des conseils pour une planification et  intégration réussie de votre installation de fabrication additive en production.

Vidéo

Fabrication Additive
Erpro & Sprint nous fait confiance


Les procédés de fabrication additive (additive manufacturing) utilisent des gaz tels que l'argon, l'azote ou l'hélium. Les gaz assurent des fonctions primordiales dans ces procédés de façon à garantir le résultat final de qualité:
-protection contre le risque d’inflammation des poudres,
-protection contre l’oxydation et l’humidité des matériaux en fusion.

Les gaz les plus utilisés en post-traitement

Détensionnement  Cémentation  Nitruration  HIP 


N2 ou Ar

Azote ou Argon

N2+H2/CO (methanol)

Hydrogène ou monoxyde de carbone
NH3

Ammoniac
Ar (N2)

Argon ou Azote

Avez-vous des questions sur les traitements post-fabrication additive ? Veuillez remplir notre formulaire de contact.

Nos experts vous répondront dans les 24 heures.
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy