Constraint Additive Manufactoring

La fabrication des pièces se libère des contraintes grâce à la conception 3D

3DPrinting in progress

L’outils et la fabrication soustractive

L'outil est l’un des piliers de l’évolution de l’homme. Il a toujours été associé à la conception et à la création des solutions simples imaginées par son intelligence. Grâce à l’outil, l’homme a su très tôt tailler et retirer de la matière, ou assembler des matériaux entre eux, afin de fabriquer ses objets de tous types. Avec le temps et la maîtrise de la fusion du métal, du moulage, du forgeage du métal, du soudage et de l’usinage, toutes ces technologies lui ont permis d’étendre le spectre de ses idées et de ses possibilités de réalisation. Mais au final la majorité des projets de fabrication utilisés s'appuient toujours sur la même recette de cuisine : la soustraction de la matière.

Les limites de la conception des pièces avec la fabrication traditionnelle

De ce fait, les contraintes historiques d’obligation d’accès des outils pour réaliser les opérations de la gamme d’usinage (perçage, fraisage , taraudage, assemblage, etc..), ont toujours été prises en compte lors de l’étape de conception. Ceci à toujours entraîné des complications, faisant même redouter aux débutants, l’échec du montage impossible. 
Mais cette contrainte  est en passe de disparaître avec la conception 3D associée à la fabrication additive.

Quelles sont les nouvelles possibilités offertes par la conception 3D associée à l’impression 3D ?

C’est en fait une révolution que la fabrication additive apporte, qui permet de transformer la conception des pièces et objets de nombreux secteurs. Avec la permission de pouvoir lancer de nouvelles approches, tous les projets deviennent possibles : la fabrication de formes libres (sans contraintes liées à leurs fabrication), de canaux ou cavités complexes internes (autrefois impossibles à réaliser faute de possibilité de les usiner), la fabrication d’une seule pièce monobloc versus l'assemblage de plusieurs pièces,  ou bien la création de structures lattices (structure en treillis) pour renforcer la tenue mécanique des pièces tout en gardant une grande légèreté.

La facilité de conception virtuelle grâce au logiciel de conception 3D

La démarche de conception est maintenant grandement facilitée par les différents logiciels de conception numérique, d’animation, de modélisation. Ces logiciels proposent des services comme la possibilité de générer une pièce virtuelle dont les bases sont issues d’un simple dessin 2D, ou du contenu reconstitué de l’architecture 3D d’un modèle (pièce scanné en 3D). Une fois la phase de conception achevée, c’est l’impression 3D qui permet, comme un jeu, de passer de la pièce virtuelle imaginée à la pièce réelle.   

Les autres avantages de la conception 3D en fabrication additive

Si l’impression 3D permet d’ajouter de la matière uniquement la où elle est nécessaire pour obtenir un produit, elle permet aussi 
La personnalisation des produits (concevoir et modifier à partir d’un fichier ou un logiciel, un design adapté  aux dimensions souhaitées)
La fabrication à la demande (sans avoir à gérer des stock irréalistes de références)
Une disponibilité bien plus rapide des pièces (sans dépendance des circuits logistiques traditionnels)
De produire de façon plus respectueuse de l’environnement (avec moins de déchets qu’un procédé soustractif d’usinage classique).

Avez-vous des questions sur la fabrication additive ? Veuillez remplir notre formulaire de contact.

Nos experts vous répondront dans les 24 heures.
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy