Comment réaliser une analyse de gaz ?

Quelle est la bonne mise en œuvre des gaz ?

Nos experts vous guident pour une bonne mise en œuvre des gaz.

Monter un détendeur

Air Liquide vous explique les pratiques de mise en œuvre des gaz, et vous donne les éléments nécessaires pour sa bonne conduite dans votre local (en extérieur ou en intérieur). Pour cela, il vous faudra du matériel bien sélectionné, des procédures appropriées pour éliminer les sources de contamination, ainsi qu’une technique de purge simple et efficace.

Pourquoi purger mon installation de gaz ?

La purge de vos installations est nécessaire pour éliminer tout risque de contamination de la ligne de transfert.

Comment ça marche ?
La purge la plus efficace du matériel se fait par des cycles de compression - détente. La purge est une technique garantissant la conformité de votre gaz pur ou mélange. Elle permet d’éliminer l’air et toutes les impuretés résiduelles de vos installations lors de la mise en service de chaque nouvelle bouteille de gaz.

Comment effectuer une bonne purge de mes appareils ?

Il existe deux types de purge : celle conduite avec du gaz réactif, et celle avec du gaz non-réactif.

Pour réaliser une purge avec du gaz réactif, contactez un membre du réseau CNS matériels (Tel. 0 810 30 21 81).

Quatre étapes sont nécessaires pour une purge d’un gaz ou mélange non-réactif :

  1. L’installation Il faut d’abord monter le détendeur. Vérifiez que le détendeur est fermé, et que les vannes de mise à l’air (V1) et d’utilisation (V2) sont fermées.
  1. Mise sous pression : compression 
    Ouvrez légèrement le robinet de la bouteille et refermez-le immédiatement. Réglez le détendeur à sa pression minimale. Attendez environ une minute.
  2. Détente à l’atmosphère 
    Ouvrez la vanne de mise à l’air pour chasser le mélange gaz-air. Refermez la vanne avant que la pression atmosphérique ne soit atteinte.
  3. Renouvellement de l’opération 

Pour votre sécurité, lors d’une purge, pensez à porter des gants de protection adaptés, à être placé sur le côté par rapport à la bouteille, à avoir des tuyauteries qui respectent les normes (notamment au niveau de l’étanchéité), à connaître l’emplacement des organes de coupure, etc.

Suivi de la teneur en O2 dans le temps en fonction du nombre de cycle de purge

Des contrôles ont été réalisés lors de purges. Il a été prouvé que plus le nombre de purges sera élevé, plus le risque de contamination diminuera rapidement. Ainsi, l’ouverture du robinet à chaque changement de bouteille vous permettra de garder un gaz de qualité, éloignera tout risque sur le long terme, et vous fera gagner en énergie.

Schéma purge laboratoire

Avez-vous des questions sur la bonne mise en œuvre des gaz ? Veuillez remplir notre formulaire de contact.

Nos experts vous répondront dans les 24 heures
Vous êtes un...
Si vous êtes client, votre numéro de compte nous aide à traiter votre demande plus rapidement.
privacy