Air Liquide et Lhoist s'associent pour lancer un projet inédit de décarbonation de la production de chaux en France

09/05/2022 • 5 mn

Air Liquide et Lhoist s'associent pour lancer un projet inédit de décarbonation de la production de chaux en France

Air Liquide et Lhoist ont signé un protocole d'accord dans le but de décarboner l'usine de production de chaux de Lhoist située à Réty, dans la région des Hauts-de-France, en ayant recours à la technologie innovante et propriétaire de captage du CO2 CryocapTM d'Air Liquide. Dans ce cadre, Air Liquide et Lhoist ont soumis une demande conjointe de financement auprès du programme européen de soutien du Fonds pour l'innovation pour les projets à grande échelle. Ce partenariat marque une nouvelle étape dans la création d'un écosystème industriel bas carbone dans la zone élargie de Dunkerque.

La chaux est une industrie « difficile à décarboner » dans la mesure où sa production, qui consiste à décomposer du calcaire, génère intrinsèquement du CO2. Le site de Lhoist « Chaux et Dolomies du Boulonnais » à Réty est la plus grande usine de production de chaux de France. Grâce à ce projet, Lhoist pourrait réduire les émissions de CO2 de l'usine de Réty de plus de 600 000 tonnes par an à partir de 2028. Cela équivaut aux émissions annuelles d'environ 55 000 ménages en France.

Fort de son savoir-faire et de son expertise unique dans les technologies de captage du CO2, Air Liquide construirait et exploiterait une unité de sa technologie innovante et propriétaire CryocapTM FG (Flue Gas) pour capter et purifier 95% du CO2 provenant de l'unité de production de chaux existante de Lhoist à Réty. La technologie CryocapTM d'Air Liquide serait ainsi utilisée pour la première fois pour décarboner la production de chaux en France.

Le CO2 capté serait ensuite transporté vers une plateforme multimodale d'exportation1 de CO2 en cours de développement à Dunkerque, puis expédié pour être stocké géologiquement en mer du Nord dans le cadre du projet D'Artagnan, qui a reçu le label PCI (Projet d'Intérêt Commun) de la Commission européenne.

La mise en œuvre de ce projet sera possible à mesure que des financements publics en provenance de dispositifs européens et/ou français soutenant la décarbonation seront disponibles. Dans cette perspective, Air Liquide et Lhoist ont déposé un dossier conjoint de candidature auprès du programme européen de soutien du Fonds pour l'innovation pour les projets à grande échelle.

Pascal Vinet, Directeur de la Société et membre du Comité Exécutif du groupe Air Liquide supervisant les activités Europe Industries, a déclaré :

« Décarboner l'industrie est au cœur de la stratégie d'Air Liquide et nous nous engageons à accompagner nos clients avec une large gamme de solutions, en ligne avec nos objectifs de Développement Durable. L'utilisation de CryocapTM pour décarboner la production de chaux démontre la polyvalence de notre technologie innovante et propriétaire de captage du CO2. Notre partenariat avec Lhoist contribuera à la décarbonation de l'ensemble du bassin industriel de Dunkerque, l'un des bassins industriels historiques d'Air Liquide en France. »

Cedric De Vicq, CEO de Lhoist Europe, a déclaré :

« En tant que leader de l'industrie de la chaux, nous sommes très fiers car pour la première fois, une usine de chaux captera ses émissions de CO2 et les stockera dans des conditions sûres. Le captage et le stockage de CO2 constituent un pilier incontournable pour réduire l’empreinte carbone de l'industrie de la chaux, pour le bénéfice de l'environnement et de ses clients. »

Notes de bas de page

1 Plateforme de liquéfaction et de logistique, le CO2 serait transporté par canalisation puis chargé sur des navires.